WikiXtof

Carnet De Route GR20

Accueil :: SuperMenu :: Contact :: Connexion :: Vous êtes 10.0.20.16

MonGR20 : Carnet de Route


Topo GR20

Juin 2006 : A y est, je l'ai fait ! C'était beau, c'était dur, j'en ai chié tout comme je voulais !
Pour partager mavie.com comme tout ceux qui font leur page "MonGR20", voici les infos récap du voyage...

Globalement


J'avais 14 jours et un complexe de supériorité sur le sentier... j'ai bien mis 14 jours mais j'ai perdu le complexe de supériorité dans la première journée !
Soyons clair, quand il est dit que ce GR n'est pas un GR très classique et qu'il est dur, c'est qu'il est dur ! Voilà. Je suis un marcheur de trekking expérimenté (ça c'est le complexe de supériorité), pas entrainé certes (là il baisse), mais j'en ai chié quand même !

Il y a plusieurs étape ou on peut gratter du temps (1 et 1/2 ou 2 en 1 parfois). Par contre, ce qui n'était pas prévu, c'est qu'il neige 2 jours et 80 cm les 1 & 2 juin ! 2 jours de perdu... donc finalement, avec mes camarades de marche de circonstance, nous avons fait un GR20 en 12 jours avec 1 étape "court-circuitée" et 2 dérivations pas le bas pour contourner les 2 difficultés impraticables (Cirque de la solitude et Brèche de Capitellu).

Il faut préciser que les chemins de contournement étaient très beaux et surement pas plus court : plus de km et plus de dénivelés (une des étapes a fait 1800m D+ et 600m D- sans rien doubler !). Je vais essayer de mettre une carte des contournements.


J1 - 27 mai 2006 : Bastia -- Conca -- Paliri


Paliri

Trajet : 5h de marche, 6h avec les pauses (1éh-18h)

Glop :

Pas glop :

La nuit : Tip top sous une grosse roche en forme de grotte conseillée par le gardien à cause du vent. J'ai carrément crevé de chaud dans mon duvet -15 et sur-sac.

Bobos : Déjà 2 grosse boules douloureuses dans les muscle trapèzes. J'arrête les batons et re-réglage du sac.


J2 - 28 mai 2006 : Paliri -- Asinau


Bavella

Trajet : 6h30-7h de marche via la variante alpine (9h avec pauses). A noter que la variante alpine, certes bien sportive (+400m avec usage des mains) vaut largement le coup : la vue, la variété, 1h gagnée... Apparemment le chemin du bas est vraiment chiant et interminable.

Glop :

Pas glop :

Bobos : 2 ampoules aux pouces, 1 ongle qui vire au violet, les 2 chevilles douloureuses, 2 boules enflées derrière les genoux qui coincent pour plier les jambes...


J3 - 29 mai 2006 : Asinau -- Uciulu


Uciolu de l'Incudine

Etape : Longue, 9h15 avec les pauses, 8h sans (topo à 8h20). Partir tôt facilite les 600m de dénivelés de l'attaque vers le Mont Incudine (2h10 avec 20 kg ! Pas si mal). La crête finales est plus compliquée que prévue surtout avec un vent à décorner les boeufs (140 km/h !). On dépense plus d'énergie à tenir debout, voire sauver sa peau, qu'à avancer ! Impressionnante forêt de hêtres centenaires avant de monter sur la crête.

Glop :

Pas glop :

Bobos : les existants persistent : les chevilles en feu, les ampoules bien installées, découverte de tas de picures de moustiques (?), l'ongle violacé tient le coup, une ampoule arrachée au pouce à force de serrer le baton pour tenir debout !


J4 - 30 mai 2006 : Uciolu -- Prati -- Col de Verde


quels arbres !

Etape : 5h pour Prati sans pause pratiquement (topo à 6h30) et pourtant malgré un vent à 140 encore sur toute la crête pendant les 5h ! Pénible alors que l'étape est simple et jolie. 1h10 à fond pour Verde (descente). 1,5 étape beaucoup plus courte que prévu.

Glop :

Pas glop :

Bobos : les chevilles se remettent, pas l'orteil violet... il y a du sang qui coince dessous. Je ne sais pas comment j'ai fait mais je suis criblé de dizaines de piqures qui grattent. 21 rien que sur le bras droit !


J5 - 31 mai 2006 : Col de Verde -- Capanelle -- Vizzavona


Etape : 9h avec pauses, 2 x 4 h sans. Etape tranquille mais longue. Montées progressives et longue descente sur Vizzavona. Plus de vent !

Pas glop : mal partout à la fin de la descente vers Vizzavona

Bobos : Les chevilles me font souffrir dés la mi-étape. Orteils stationnaires. Nouveau pansement pour la plaie au pouce qui purule.


J6 - Jeudi 1er juin 2006 : Vizzavona -x- Onda échoué


La neige en juin !

Etape : Il a plu toute la nuit ! Départ 8h sous la pluie... 3h de montée sous la pluie puis la neige apparait. A 1500 m d'altitude, la neige commence à cacher les marques et le chemin... il reste 600 m à monter ! Je suis seul, pas de traces devant moi sur la neige, jai les mains gelées, je suis trempé... je résiste et... je renonce. Demi-tour sur Vizzavona. Déprimant.

Glop : rien de rien sauf une nouvelle douche chaude et mes camarades de marche retrouvés (heureusement, c'est encore plus dur de voyager seul quand ça va mal !).

Pas glop :

Bobos : ça au moins ça s'améliore du coup !


J7 - Vendredi 2 juin 2006 : Vizzavona -x- Petra Piana echoué


2 jours de neige !
Etape : initialement bus prévu à 7h50 pour Tattone (à 5 min) puis variante du Mare-a-Mare pour rejoindre le GR direct sur Petra Piana (pas de jour perdu en sautant l'Onda). Malheureusement, 6h30, le tonnerre gronde, l'averse tombe et ruine la journée entière. 1 jour perdu. Attente interminable. Tous les randonneurs sont bloqués à Vizzavona.


J8 - Samedi 3 juin 2006 : Vizzavona -- Petra Piana


40 cm de neige

Corse en juin

Etape : Au réveil le temps n'est toujours pas clair. Nous prenons le car de 9h45 pour 5 min (à 2,5 euros !) vers Tattone. Marche vers Canaglia puis suivi de la variante Mare-a-Mare vers l'Onda. Reprise du GR vers Petra Piana. 5h de marche. Il y a de la neige dés 1500 m. 40 cm au refuge à 1800 m ! Refuge en bois sympa. Gardienne de bon conseil montagne (guide). Elle nous déconseille vivement la traversée vers la brèche de Capitellu pour rejoindre Manganu. Trop de neige, trop dangereux sans équipement. Je n'ai même pas une paire de gants !

Glop :

Pas Glop : Encore une étape qu'il va falloir contourner !


J9 - Dimanche 4 juin 2006 : Petra Piana -- Manganu


Guagno

Ane de Guagno

Etape : Déviée par la vallée : Guagno (descente >1000 m de dénivelés) puis Ortu par le Mare-a-Mare (1h de montée sur Ortu) puis Manganu par la liaison (marquage jaune), montées de 1000 m de dénivelés, 4h. Soit 9h de marche au total ! Beaucoup de descente, montée et kilomètres ! Très beau lac Crenu en montant. Bivouac sous tente à Manganu. Un groupe avec un peu d'équipement (corde et baudriers) est passé par la brèche : 9h de marche aussi dans la neige avec pause de mains courantes.

Glop : Très belle étape par villages

Pas glop : Bah rien finalement !

Bobos :


J10 - Lundi 5 juin 2006 : Manganu -- Castel di Vergio


Arbres vent�s

Etape : Raccourcie par rapport au topo pour équilibrage. 4h de marche (topo en 5h40). Très roulant. Grosse avoine vers la fin pour éviter un orage. Passage près du joli lac Nino. Vergio pas si mal malgré la mauvaise réputation (remarque : avec la 1/2 pension, je pense que la chambre proposée dans le bâtiment "hotel" est sans comparaison avec le gite pourri à coté).

Glop :

Pas Glop : Malgré de larges prévisions, je risque de tomber à court de liquides. CB rarement possible aux gites. Voilà ce que c'est de ne pas bivouaquer !

Bobos : Le mal de genou n'est pas du tout passé et à même augmenté. J'ai maintenant une forte douleur en descente.


J11 - Mardi 6 juin 2006 : Castel di Vergio -- Ciottulu -x- Tighjetu -- Puscaghia


Refuge de Puscaghia

Etape : Vergio -- Ciottulu en 3h super tranquille. Il n'y a plus de neige au refuge à 1900 m (alors qu'il avait pris 80 cm parait-il !) mais personne ne vient du nord... Pas bon. Des guides locaux nous indiquent encore que le cirque de la solitude est trop dangereux sans équipement. Ils réorientent tous les andonneurs par le bas depuis Carrozzu. Nous hésitons à aller voir nous-même à Tighjetu mais comme c'est un "cul-de-sac" si ça ne passe pas, on décide de contourner aussi. Redescente + col vers Puscaghia (1300m, 1h pour le col, 3h de descente). 7h de marche au total pour l'étape. Très joli refuge et accueil fort sympathique. A recommander.

Glop :

Pas Glop : Il va me manquer 1 jour pour remonter au GR sur Carrozzu et le finir. Je pense rejoindre Calenzana via le Mare Monti, malheureusement sans intérêt.

Bobos : Je me suis vraiment flingué le genou et la rotule gauche me brule dés que ça descend raide. Ca ne passe pas. Là ça craind.


J12 - Mercredi 7 juin 2006 : Puscaghia -- Tuarelli


Chemin de transumance

Etape : Magnifique descente par le chemin de transumance (+200m, -1200m). 4h pour le gite Funtana (festin au passage) puis 2h pour Tuarelli. Gros gite touristique en bord de rivière.

Glop : La baignade dans la rivière !

Bobos : Toujours le genou en vrac


J13 - Jeudi 8 juin 2006 : Tuarelli -- Carruzzo


via Bonifatu

Etape : Finalement, je suis en forme et le genou semble miraculeusement aller mieux, je décide donc de suivre mes camarades de randonnée pour remonter sur le GR pour les 2 dernières étapes. Sauf que le timing m'imposera de doubler ces étapes pour finir d'une traite ! Bonne mais grosse journée de contournement via le Mare Monti (Tuarelli -- Bonifatu, 4h15) et remontée de la liaison vers Carruzzo (1h45). Sérieux donc avec 1800 m positif avec 600 m négatifs ! Torpillés en 6h hors pauses !

Glop : Une forme du tonnerre de dieu ! Gaz dans les montées et limite course dans les descentes !

Bobos : Presque plus mal au genou ! Incroyable ! J'ai utilisé depuis le début des anti-inflammatoires à croquer mais je ne sais pas pourquoi aujourd'hui ça va mieux !


J14 - Vendredi 9 juin 2006 : Carruzzo -- Calenzana


Cirque

Etape : Départ tôt (6h) car il faut doubler coûte que coûte ! 7h20 de marche au total ! Carruzzo -- Piobbu : +800m + cirque & -600m en 4h20. Piobbu -- Calenzana en 3h avec -1300m de dénivelés, très long et très chiants, sans intérêt sauf la vue sur la baie de Calvi, à fond. Bien fatigués à la fin mais finalement faisable.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]