WikiXtof

Paris Sans Fil

Accueil :: SuperMenu :: Contact :: Connexion :: Vous êtes ft01.vitry.ouvaton.coop
config["menu_page"]; if (isset($menu_page) and ($menu_page!="")) { // Ajout Menu de Navigation echo ''; echo ''; echo '
'; } ?>

Paris-SansFil victime d'une Mairie Usurpatrice


Paris-SansFil

ParisSansFil est l'association du wifi communautaire de Paris. Comme il en existe partout depuis l'initiative de SeattleWireless en 2001. Son objectif était de contribuer aux développements de réseaux wifi entre parisiens et de promouvoir cette technologie, notamment à une époque où elle était encore peu développée. ParisSansFil vient de s'éteindre en justice, attaquée par la Mairie de Paris. (juillet 2007)

Paris-SansFil est née Wifi-Paris. Mais les avocats de la WECA, propriétaire de la marque Wi-Fi, nous ont gentillement demandé de changer de nom sous peine de poursuites... Finalement, Paris-SansFil s'est faite connaitre par ses actions, ses réunions et ses mémorables Ricoré Parties. Les Ricorés Parties, que je contribuais à organiser, sont des réunions joyeuses où le wifi est rendu accessible et pratique par la fabrication d'une AntenneRicore avec ses petites mains et d'un peu d'astuces. Elles ont été déclinées du niveau CM1 au niveau Ministériel (à Autrans2003).

Ricore Partie

Mais pour aller plus loin dans l'action, il fallait nécessairement travailler avec la mairie de Paris. La mairie d'arrondissement du 13ème nous a d'ailleurs sollicité pour élaborer un projet de hotspots municipaux en 2003, bien avant Delanoé et son ParisWiFi... Mais pour travailler avec la Mairie, il faut "exister", c'est à dire être une personne morale et pas uniquement une bande d'agités du wifi. Le Groupe ParisSansFil a donc décidé de se muer en association !

Et voilà, ParisSansFil, l'asso est née avec, entre autres, le leitmotiv de travailler avec la Mairie de Paris.

Et c'est bien ce que nous avons fait. Pour la F�te de l'Internet 2003, nous avons été invit�s par la Mairie à tenir un stand ParisSansFil sur la place de l'Hotel de Ville sous la tente Apple. Nous avons animés quelques présentations et 2 Ricoré Parties avec des classes de primaires. Bénévolement, cela va de soit.

F�te de l'Internet 2003 avec la Mairie et des CM1

Bien que l'age d'or du wifi communautaire soit un peu passé et l'activité de l'association ait vite baissé. Il semble que notre nom et nos modestes actions aient pu faire de l'ombre à... la Mairie de Paris ! Si, si, la même qui nous invite à animer sa Fête de l'Internet avec du wifi sous ses fenêtres pour faire "quelque chose de Flashy afin d'int�resser les m�dias". Dés 2005, le rouleau compresseur juridique de la Mairie se met en marche et son cabinet d'avocats mandaté pour défendre son nom nous envoie des lettres. Nous avons réagi mollement, lentement... (NB : une lettre de réponse à avocat par voix d'avocat nous a couté 800 €, alors on ne fait pas ça 50 fois...). Et le ton est monté. Or, quand on est payé pour ça, on ne lache pas le bout de gras et il est arrivé un moment, début 2006, où nous avons eu obligation de nous défendre... pour cause d'attaque au tribunal. Et à ce moment, déjà trop tard, plus personne ne semble nous connaitre à la Mairie.

Voilà, acculés au tribunal, nous avons tenté le tout pour le tout... et c'est perdu. La marque, le nom d'association, les noms de domaine doivent être gentillement laissés à la Mairie de Paris. Qui après nous avoir connu et utilisé pour son plus grand bénéfice, fait valoir en justice le préjudice que notre nom d'association a pu lui causer et décide de prendre en force notre identité en nous taxant de parasitisme (Page 6 en bas).

Cette conclusion qui tombe fortuitement au moment précis du lancement de Paris-WiFi, ne peut que laisser un sentiment amer vis-à-vis de cette Mairie Usurpatrice et donc me laisser tenter un dernier baroud d'honneur avec cette BombeGoogle que je vous invite à relayer (Ignition 20070724 - Boum < 20070811). Pour cela : faites partout où vous le pouvez (blog, wiki et forums en tête) un lien des mots "Mairie Usurpatrice" vers http://www.wifi.paris.fr/ et google fera le reste.

Mairie Usurpatrice ?


Bien sûr, la justice donne raison techniquement à la Mairie de Paris, je ne le conteste pas (je suis même contre une procédure d'appel de notre asso), mais cela n'enlève pas que :

  • La Mairie de Paris usurpe l'énergie que nous avons mis dans le lobbying pour la libéralisation du WiFi à travers le nom de ParisSansFil (cf. mon DossierART de l'époque)
  • La Mairie de Paris usurpe l'énergie de démocratisation du WiFi que nous avons mis directement à son profit, particulièrement en cette heure opportune de ParisWiFi, et la FeteDeLInternet2003 n'est qu'un exemple
  • La Mairie de Paris usurpe la confiance des wifistes communautaires et leur regard et action positifs pour le WiFi à Paris (ou ailleurs !)
  • La Mairie de Paris usurpe l'action citoyenne constructive en déployant indifféremment son arsenal juridique contre une association à but non lucratif d'une cinquantaine de membres, comme contre une société commerciale, et justifié par un prétendu préjudice sur sa marque, un parasitisme de SON espace d'action dans le domaine du WiFi ; ladite action se prétendant évidemment... servir les citoyens !
  • La Mairie de Paris, enfin, ursurpe le dialogue citoyen avec ses administrés et associations bénévoles : pourquoi nous envoyer ses avocats par courriers recommandés interposés (et même huissier je crois, Val ?), alors même qu'elle savait nous rencontrer en entretien ou réunion pour monter une expé dans le 13ème et un stand sur son parvi ?


La vie d'une commune n'est pas qu'une affaire de règles et de technique, c'est une aventure de la vie humaine et de son progrès. En ce sens la Ville de Paris est une Mairie Usurpatrice.

Et on ne me reprendra pas de sitôt à faire un atelier AntenneRicore avec des CM1 sur le parvis de la mairie sur invitation de celle-ci...

Oui, je suis amer.

P.S. Remerciements et honneurs à Jérôme et Valentin pour avoir géré ce dossier de m*$%#! pendant de nombreux mois. Dossier qui a bien contribué à minimiser l'énergie de l'asso... au cas ou vous vous posiez la question.
Il y a 20 commentaires sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]