WikiXtof

Peak Oil

Accueil :: SuperMenu :: Contact :: Connexion :: Vous êtes ec2-54-162-232-51.compute-1.amazonaws.com

La fin du pétrole bon marché (bien avant la fin du pétrôle...)


Prix du baril de Brent

PeakOil, le point de non retour de notre civilisation... ou, à notre civilisation, plutôt.
...dans très peu de temps, notre société du pétrole est bien partie pour littéralement tomber de son siège d'automobile ! Et pas que...

«Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.» - Kenneth Boulding

Et la croissance exponentielle repose actuellement sur l'énergie bon marché du pétrole... Donc, ça va s'arrêter avec la fin de la croissance de production du pétrole, en clair plus d'énergie bon marché. C'est pour maintenant : entre 2007 et 2010. Allez avant 2020 pour les optimistes.

Peak oil

Production mondiale de pétrole actuelle (2009), source : BP

World Oil production 2009 from BP

Inutile de réinventer le sujet, le plus gros à connaitre est � lire ici ou l�, ou encore mieux chez J.M. Jancovici.

2009-03-19 : Evidemment, crise économique = chute de la demande = chute du prix du pétrole. Mais = chute des investissements = nouvelle hausse du prix � venir ! Chic alors ! Alors, on se débarasse du pétrole oui ou non ?
2008-05-07 : Et hop on passe les $125, on n'a pas su apprécier le baril à $100, moi je dis. $200 en Janvier 2009 ?
2008-01-05 16h : F�te des 100$ le baril ! A Lyon, Villeurbanne, une f�te dans une station service "class�e monument historique".
2008-01-02 : Historique ! Le baril de brut vient de passer les 100$ pour la première fois de l'histoire...
2007-12-31 : Magnifique année d'augmentation du prix du pétrole ! http://www.oilnergy.com/

J'y comprends rien, j'ai 5 minutes


Essayez cette petite animation toute bête :



C'est décidé, je deviens Peak-Oiliste !


La fin du pétrole bon marché



Voir aussi MaVieSansVoiture, CirculationUrbaine2.0 et mon ProjetVeloElectrique dans la catégorie "se préparer".

Pourquoi je suis POUR le Peak-Oil ?*

* Juste au cas où : c'est une blague, on ne peut pas être contre, c'est obligatoire.

C'est une bonne nouvelle pour plusieurs raisons :


Pourquoi cet engouement ?


C'est bientôt
Pour moi, le pic est déjà passé. La production baisse déjà depuis plusieurs années alors que la demande ne faiblit pas avec le développement de la Chine et de l'Inde, or les découvertes ont eu leur pic en 1962,... mon petit doigt me dit que cette production a déjà vécu son record de tous les temps...
cf. Oléocène et la date du peak oil.
2005-2007 ? 2007-2010 ? 2015 ? 2020 tout au plus !
Et si vous en êtes encore à réfuter l'idée du pic, il vous faut lire encore quelques arguments avant de continuer sur ma page. Ou cf. plus bas.



Oil production peak

Et même : The German-based Energy Watch Group will release its study in London today (22/10/2007) saying that global oil production peaked in 2006

Oil production peak

Il n'y a pas de Plan B
Ni les bio-carburants : besoin de pétrole (!), pas assez de terres cultivables, famine, explosion du coût de l'eau, etc
Ni le tout électrique : pb du stockage, on ne fait pas voler un avion à l'électricité...
Ni l'hydrogène : pas de technique de production industrielle massive avantageuse, pas de réseau de distribution...
...rien ne remplacera de manière unique et instantanée un produit aussi versatile que le pétrole.
A lire : http://wolf.readinglitho.co.uk/francais/fpages/faltenergy.html
Ou : http://www.peakoilfordummies.com/science.html

On ne l'attend pas
...notre société a des oeillères. Nous ne voulons pas voir ce qui va arriver. Nous ne nous y préparons pas. Nous continuons comme si notre lendemain était garanti avec un pétrole abondant et bon marché.

Il sera beaucoup trop tard
...lorsque nous aurons la date du PeakOil, cette date sera dans le passé ! Comme en 1971 pour le pic US, le constat est fait une fois l'évènement passé et que nous pouvons nous retourner et dire "Ah oui, c'était là !".
Nous n'aurons plus le temps de préparer quoique ce soit, ce sera un fait présent.

Ce sera brutal, voir violent
...comme lorsqu'on fonce sur un mur les yeux fermés : on n'attend pas le choc, c'est encore pire.
Et nous allons tomber de haut puisqu'on n'y est pas préparé.
Il faudra tout revoir, ça va être dur.
Il y aura de nouveaux conflits pour s'approprier le pétrole restant (qui restera cher de toute façon).

Ca va aller très vite
Aussitôt le constat établi, la hausse actuelle des prix de l'énergie deviendra une envolée (cf. la crise pétrolière de 1973).
Le choc pétrolier sera instantané pour Mr tout le monde occidental et d'autant plus violent que définitif !
Il faudra vivre, se nourrir... il est possible que ce soit la panique...

C'est nouveau
Nous sommes nés avec le pétrôle abondant, notre société est fondée dessus, nos habitudes quotidiennes sont forgées avec.
Notre société n'a pas connu de bouleversement depuis la seconde guerre mondiale, et encore, celle-ci n'a pas complètement révolutionné la vie entre l'avant et l'après.

C'est passionnant
Nous allons partir sur des bases radicalement différentes.
Il faudra tout réinventer et nous avons des moyens technologiques fantastiques aujourd'hui pour le faire.
"La plus grande épreuve qu'ait jamais affrontée l'humanité…" selon Yves Cochet, député Vert.


Ce qui ne sera plus dans notre vie/société/civilisation

Les conséquences


Jauge vide

Je trouve particulièrement passionnant et presque enthousiasmant (attention, ça va être dur et violent) que notre génération puisse vivre un tel changement de civilisation. Je vois ce tournant au niveau de la révolution industrielle... mais en 10 ou 20 ans seulement !


Et en mai 2008, les m�tiers les plus impact�s commencent à se manifester à $130 le baril... comme prévu, et une motivation que je trouve étonnante : "contre le pétrole cher", contre ? contre qui ? quoi ? C'est contre notre civilisation donc ! Dire que ce n'est qu'un début...

Chez les autres qui y pensent :
http://apres.petrole.online.fr/ complètement dans l'excès. Je pense surtout dans le timing du drame qui ressemble à Ravage de Barjavel où l'electromagnétisme disparait instantanément.
La th�orie d'Olduvai : un peu moins "foudroyante" mais avec retour au moyen age tout de même...
Un joli pot-pourri (c'est le cas de le dire) de phénomènes de transition...
http://www.geocities.com/RunningOnEmptyNZ/ pas d'énergie alternative

Le monde a déjà changé

J'aime bien cette observation détachée de notre histoire proche livrée par Bill Bonner de "La Chronique Agora" (16 avril 2008) :
http://www.la-chronique-agora.com/articles/20080416-808.html

Les 60 dernières années étaient 60 années glorieuses durant lesquelles les Etats-Unis étaient au sommet du monde. C'est la période qui correspond, en gros, à la vie des baby-boomers. Nés après la Deuxième guerre mondiale... ils ont grandi durant les années 60... pris les commandes durant les années 80... et se réjouissent désormais de prendre bientôt leur retraite. Y avait-il meilleure période pour être vivant ? Y avait-il meilleur endroit pour vivre que les Etats-Unis d'Amérique ? Leur devise était la meilleure au monde. Leur économie était la plus dynamique et la plus productive. Et leurs citoyens étaient les plus riches au monde. Plein emploi. Estomacs bien remplis. Amour libre et buffet libre-service... que demander de plus ?

C'est beau non ? Et bien, nous, enfants de baby-boomers avons grandi sereinement dans les années 70-80, prenons les commandes dans les années 2000 et nous devons changer le monde, car celui-ci, sur les rails construites par nos parents (sur les plans de nos grands parents), va dans le mur. Notre jeunesse nous pousse à garder des œillères confortables, en vérité, en ouvrant les yeux, je trouve que le virage qui nous attend est l'un des plus passionnant de notre civilisation !

Les faits d'un monde qui change


Nouvelle rubrique en Mai 2008 : les manifestations concrètes commencent à pleuvoir dans notre société et notre monde. Il est temps d'en tenir un petit journal. Pas tant pour jouer les oiseaux de mauvaise augure, mais pour dire, j'y pensais avant, je l'ai vu pendant, je serai un témoin vivant et acteur.

C'est pour moi un moment historique de l'histoire de l'homme, j'essaye de prendre du recul pour pouvoir faire le constat : ça y est, le virage, c'est là, maintenant !

J'alimente aussi les commentaires de la page à ce sujet (voir en bas).
Quelques points et dates notables :


Que faire ?


Vivre en grave pénurie de pétrole...




Comment investir pour ces nouvelles conditions


Immobilier en ville : commodités proches, vie professionnelle possible (à voir... quelle vie professionnelle dans la civilisation transformée sans pétrole ?)
Immobilier à la campagne : finalement plus surement. Option champ potager en must !
Investir dans la forêt ? Dans les terres cultivables ?
Transports non consommateur de pétrole : VAE, Fluvial, Rail, électrique
Agriculture, Sylviculture

Lire plutot les conseils de La Chronique Agora et en particulier ce teasing intéressant :
http://www.publications-agora-eu.com/netful-presentation-press/site/agora/default/fr/pack.html
Et les 10 raisons pour une baisse des march�s jusqu'en 2010

Changer le monde, tout un programme !


Le livre de Jancovici qui donne carrément un programme à force de s'impatienter de voir le sujet pris au sérieux par nos dirigeants...
En cours de lecture, mais le titre, dit tout : que faire ? Voici le programme !

http://www.manicore.com/documentation/articles/changer_le_monde.html

Changer le Monde - Jancovici

A suivre pour le commentaire après lecture


Données et sources d'inspiration, d'information, etc.


Global Crude Oil Production (source via wikipedia) :

Production global de p�trole brut

Depuis quelques années, la production stagne. Compte tenu du peak proche, du manque d'investissement (apparemment) et du manque de moyens techniques pour l'extraction des pétroles non-conventionnels, et ce malgré une demande croissante apparemment... j'ai le sentiment (c'est donc non-factuel) que ça ne va plus monter. Autrement dit, qu'on est sur le plateau sommital du PeakOil...

Cours du Pétrole :
http://www.oil-price.net/index.php?lang=fr
http://www.oilnergy.com/
http://www.bloomberg.com/markets/commodities/energyprices.html

Prix du baril chaque mois suivi au gouvernement : http://www.industrie.gouv.fr/energie/petrole/textes/se_brent.htm
Ou à l'échelle la plus adaptée : http://www.oilnergy.com/
Jolie base de donn�e du gouvernement
Pleins de données sur l'énergie en France : http://www.industrie.gouv.fr/energie/accesdirects/f1e_acces.htm

Sites "sérieux" sur le Peak Oil et la Crise du pétrole :
(critères de sérieux : à jour, qualité du contenu, modération des propos, indépendance, auteurs)
Site de l'ASPO : http://www.peakoil.net/
http://www.peakoil.net/links/peak-oil-sites
http://www.theoildrum.com/
http://www.peakoil.com/ de l'info en flux intensif
Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Peak_oil
Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Category:Peak_oil

Countdown to $100 oil (44) - oil industry admits it cannot save us
http://www.eurotrib.com/story/2007/7/16/125725/527
Et l'ensemble du Blog de J�rome, financier dans l'énergie, très enrichissant sur le pétrole.
Magnifique : je comprends notre crise �conomique et pourquoi elle ne s'en remettra pas

La fin du pétrole bon marché, racontée par Yves Cochet :
http://lesverts91.ouvaton.org/article.php3?id_article=195

Et par les plus éminents spécialists américains :
http://www.americanassembler.com/issues/peak_oil/peak_oil.html

Presentation to a House of Commons All-Party Committee on July 7th, 1999 — by C.J. Campbell
http://www.oilcrash.com/articles/common.htm

Très beau site de synthèse multilingue :
http://wolf.readinglitho.co.uk/francais/

D'autres constats, d'autres chiffres, mêmes conclusions. Très intéressant aussi sur le Nucléaire et le Charbon :
http://futura24.site.voila.fr/index2.htm

Prepare for Peak Oil and Economic Collapse
http://www.beyondpeak.com/ site vide ? que de la pub pour bouquins
http://www.postcarbon.org/
http://www.drydipstick.com/peakoil-prepare.html que de la pub pour les bouquins

Scénarios :
http://www.oilscenarios.info/

Dossier Figaro à survoler ?
http://www.lefigaro.fr/conso/2008/05/28/05007-20080528ARTFIG00700-petrole-cher-et-maintenant-.php


"Contre" le peak oil ?


Sites "anti" :
Plein de pétrole : http://www.gasandoil.com/goc/features/fex42298.htm
Le "dégonflage" du Peak Oil : http://peakoildebunked.blogspot.com/
Sous estimation du pétrole : http://www.gasandoil.com/goc/features/fex42299.htm


Focus sur les "bio"-diesels

Pourquoi les "Bio"-Carburants sont une imposture !


En développement

2010-04 : Re-ouf ! Un rapport de l'ADEME et du FNE implacable. "« La conséquence, c’est que l’incorporation obligatoire de 10% d’agrocarburants dans les carburants conventionnels en Europe va se traduire par une déforestation accélérée des forêts brésiliennes, malaisiennes et indonésiennes. ». FNE demande au Gouvernement de tirer les conséquences de cette étude et de renoncer à toute politique favorisant la production et l’utilisation d’agrocarburants industriels en France."

2008-04-23 : Ouf ! Sursaut de l'Europe et de la France contre ces Agrocarburants ! Un pause s'impose !

Agriculture intensive

-- Manger ou conduire, il va falloir choisir. Et comme nous, pays riches, nous ne choisirons pas, ce sont les pays plus pauvres qui s'affameront pour les plus riches. Alors même que nourrir le monde pose d�j� plus probl�me que jamais (cf. le regard de Jacques Attali). Et si ce n'est par la concurrence direct sur les sols, ce le sera indirectement sur les prix des denrées alimentaires.
-- Quelle rentabilité ? Il faut du pétrole pour faire du biocarburant : engrais (gaz naturel), persticides, tracteurs, traitement, transport... et le cours du pétrole augmente.
-- Bilan énergétique déficitaire : d'après une étude publiée dans Nature resources research (dont certains points sont contestés), la consommation d'énergie nécessaire à la production de "bio-carburant" est supérieure de 27 à 118 % à l'énergie produite... ça permet de conclure à l'absurdité tout en laissant de la marge à l'erreur dans ce bilan !
-- Nous allons appauvrir les sols avec une agriculture encore plus débridée et intensive que pour l'alimentation : nous n'aurons cure que les végétaux soient arrosés de substances nocives pour pousser puisqu'ils ne sont pas destinés à nos assiettes. En quelques années, les sols seront impropres à l'agriculture.
-- L'eau va manquer, l'eau potable va se raréfier et augmenter. Cf au Brésil. Il semble que l'eau douce, qui est actuellement prélevée presque totalement pour l'irrigation des cultures, soit le plus gros défit du siècle en cours... alors utiliser l'eau pour faire rouler des voitures, c'est tout de même assez ridicule et dérisoire...
-- Déforestation et désertification garanties en plus d'affamer les pays pauvres : le Brésil détruit l'Amazonie pour de la monoculture de canne à sucre.
-- Nous ne ferons que décaler le problème : il n'y a pas assez de terres arables sur toute la planète pour alimenter tous les besoins en transport !

Voir le bilan environnemental sur Wikipedia

Et du "pour" ? Oui, hors "agro-carburant" :
-- Recyclage d'huiles usagées
-- Recyclage de déchets organiques



A creuser




Tag : HumaniteDurable


Tag : HumaniteDurable
Il y a 43 commentaires sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]