WikiXtof

Pourquoi Un Velo Electrique

Accueil :: SuperMenu :: Contact :: Connexion :: Vous êtes 10.0.20.16

Petite argutie sur le VAE


velo eolien !

Parce qu'il paraît qu'il y en a qui ont des trucs à redire sur le VAE, je deviens donc incollable...

> C'est un vélo de fainéant !

Ca, c'est surement le top des remarques sur le VAE, avant même d'en avoir un, on me la sortait déjà !
- Oui, et d'ailleurs, qui a dit que je prenais mon vélo pour faire du sport ? C'est mon moyen de locomotion quotidien.
- Et avec une moto, on est un handicapé alors ?
- Je veux bien être fainéant avec mon VAE, mais que dire alors de tous ces gens assis le pied sur un accélérateur ?
- Un vélo électrique, avec tous les avantages qu'il apporte, fait qu'on pédale plus souvent et plus longtemps grâce à des trajets qu'on aurait jamais fait sans assistance. Il est donc généralement remarqué qu'on fait donc plus de vélo en VAE qu'en vélo. Le VAE rend moins fainéant qu'avec un "vrai vélo" en somme...

> C'est pas un vrai vélo, "moi je suis un vrai cycliste", c'est plutôt un scooter qu'un vélo...

- Quel est le critère pour être un vrai cycliste ? J'ai toujours un VTT pour faire du sport le week-end comme avant en "bon cycliste".
- Selon la loi européenne, le VAE est un vrai vélo. Il y a 3 conditions à respecter (pédaler, 250 W max, 25 km/h max assistés)
- Soyons clair, mon VAE ne respecte pas la législation : je n'ai pas un vrai vélo, je ne suis pas un vrai cycliste en allant travailler, je suis plus proche d'un scooter écologique... c'est quoi le problème ?

> Le problème en vélo, c'est la pluie...

- Encore faut-il qu'elle tombe au moment où on roule. L'avantage du VAE c'est qu'on roule justement moins longtemps qu'en vélo normal !
- En pratique, on prend la pluie sur la tête vraiment très rarement. Je ne parle pas de rouler sur route mouillée.
- Enfin, un soucis colatéral, c'est la transpiration sous les vêtements de pluie lorsqu'on pédale. Avec un VAE, c'est beaucoup moins le cas.

> C'est pas vraiment écologique... blablabla rendement énergétique

Soyons objectif, mesurons et calculons !
Ceux qui ont installé un braindrain (mesureur électronique) sur leur VAE indiquent une consommation de 5 Wh/km = 200 km/kWh de batterie.
Avec une rendement (faible) de 50% entre l'entrée secteur AC du chargeur et la sortie restituée DC par la batterie, disons 100 km/kWh de secteur = 10 centimes d'Euros aux 100 km = 1 Euro d'électricité les 1000 bornes, qui dit mieux ?

Pour ma part, je fais >50 km sur une charge de 8Ah sous 36V = >100 km pour 576 Wh ce qui est parfaitement conforme à 200 km/kWh.
J'ai fait 1000 km à vélo en 6 mois, c'est donc 2 Euros d'électricité par an.

Et la voiture ?
1 litre d'essence = 10 kWh (à 1,5 €) d'énergie et la consommation fait 10 litres/100 km avec une petite essence ou moyenne diesel en ville. Je ne compare pas le vélo à la voiture sur autoroute évidemment. C'est 10 km/l d'essence, soit 1 km/kWh. Soit 150 € les 1000 bornes de ville. La voiture me couterait 300 € par an contre 2 en vélo, juste en essence pour aller au boulot.

Le VAE consomme 50 fois moins d'énergie qu'une voiture pour 150 fois moins cher (en carburant uniquement) et sans rejet polluant, sans bruit, sans encombrement... évidemment, il faut compter avec un peu d'inconfort, de la pluie, un poil d'effort : voir les autres questions.


> Un vélo électrique, ça roule au Nucléaire !

- C'est surtout les chauffe-eau et chauffages électriques qui consomment massivement du nucléaire... Tous les VAE de France pourraient rouler sur quelques éoliennes :-) Et les énergies renouvelables existent aussi chez EDF.
- Bonne nouvelle, donc l'énergie source n'émet pas non plus de CO2, ni ne brule de pétrole !
- Je suis écolo et pro-nucléaire. Le débat n'est donc pas sur le VAE.
- Et dire que beaucoup pensent maintenant que l'avenir de la voiture est nucléaire... non, roulez à VAE, pas besoin de nouvelle centrale pour ça !

En résumé, la question est : quelle est la priorité ? Sortir du nucléaire ou baisser la consommation de pétrole et d'émission de CO2 ? Premier cas : investir dans l'isolation de son logement (huisseries, vitrages et toitures en tête). Deuxième cas : rouler à l'électrique et délaisser la voiture. Je pense que la première priorité est le 2ème cas.

> Le VAE, c'est pire que le vélo face au vols vu le prix

- heuuuu... ça c'est vrai tiens !
- Vélo ou VAE, il faut faire marquer son v�lo : le vol diminue et les retours augmentent.
- Et c'est pour ça que moi j'ai opté pour un ProjetVeloElectriquePliant, je le rentre chez moi plié et dans mon bureau ! Même dans les resto et les magasins ! Ca fait même sourire.

> Est-ce vraiment intéressant par rapport au vélo normal ?

- C'est 4 fois plus efficace : On va 2 fois plus vite, en pointe à 25 km/h plus soutenue sans fatigue et en accélération plus rapide après arrêt. On va 2 fois plus loin que si on devait pédaler (certains disent 4 fois). Si on cumule : 2x2 fois plus efficace.
- On ne transpire pas pour aller au boulot
- On monte des cotes psychologiquement et physiquement bloquantes en vélo classique, dans mon cas 18% sur 1 km !
- Dans mon cas, mon trajet boulot-dodo est passé de 30 min à vélo à 20 en VAE

> C'est beaucoup trop cher ! 600 à 2000 € suivant le modèle

- Tout dépend à quoi on compare...
- Comparé à un scooteur (1500 à 3000 €) : c'est un peu moins cher mais avec assurance, casque et essence en moins. C'est beaucoup moins cher.
- Comparé à la voiture (trajet moyen national en voiture <10 km, faisable en VAE) à http://www.automobileclub.org/ffac/dossiers/cout_voiture/index.php : je vous fais pas de dessin.
- Comparé aux transports en commun (500€/an environ), c'est vrai, mais ça va 3 fois plus vite
- Comparé au vélo classique (100 à 1000 €), c'est vrai aussi mais ça va presque 2 fois plus vite et plus loin

> Ça pèse un âne mort ces vélos là !

- C'est pas faux. Au mieux, 20 kg. Mais en général de 25 à 35 kg pour du bas de gamme en batteries au plomb !
- En roulant, ça ne pose pas vraiment de problème. Mais ça peut être un soucis pour porter le vélo.
- En privilégiant le haut de gamme, on peut limiter les dégats : ma batterie Lithium-Polymère 36V 8Ah ne pèse que 2 kg ! Mon moteur Velectris ajoute 5 kg à la roue, le surpoids d'un KitVelectrisPhantom ne fait que 8 kg. Il équipe un vélo de 15 kg soit 23 kg au total.

> C'est très laid ces vélos

- Evidemment, comme souvent, le bas de gamme chinois n'est pas au top du design...
- Mais je voudrais vous convaincre du contraire en jetant un oeil à mon BeixoElectrique

> C'est bruyant les moteurs

- La plupart des VAE sont maintenant en moteur "brushless", c'est à dire à entrainement direct dans l'axe d'une roue et sans aucun frottement autre que les roulements d'une roue normale. Pas de bruit de moteur donc.
- Quand bien même, comparerait-on le bruit d'un moteur électrique de vélo avec celui d'un cyclo-moteur thermique ou d'une automobile ? Non, ce n'est pas sérieux.


Le même débat, chez d'autres


Chez Cyclurba : http://cyclurba.fr/velo/168/velo-electrique-avantages.html
Chez un enthousiaste averti : http://veloelectrique.free.fr/argumentaire.html
A travers un témoignage intense : http://cyclurba.fr/velo/216/VAE-vehicule-urbain-efficacite-energetique..html
Avec un devoir de Maths, Physique, Economie et phylosophie ! Le VAE gagne toujours contre la voiture �videment


Tag : VeloElectrique
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]